-----Des idées et des actions pour développer votre communication-----

-----Des idées et des actions pour développer  votre communication-----

Savez-vous serrer une main ?

       

Quand dois-je serrer la main?

Et si l’autre ne me tend pas la main ?

Faut-il serrer fort pour montrer que je suis chaleureux ?

J’ai les mains moites, comment faire ?… 

Peut être un indice sur notre  personnalité et notre humeur ?

Comment  réussir, dès la première prise de contact, votre entrée ?

Un acte de communication non verbale qui semble souvent très anodin.

Un contact physique, qui par lequel passe un courant de  transmission  et de  réception de beaucoup d’informations.

Un geste, qui ouvre et conclut une rencontre.

Ce rite impliquait donc un certain degré de confiance et égalité.

Comment donc bien pratiquer cet rituel de salutation ?

 

Une bonne poignée de main est :

- Ferme, mais pas trop forte : elle n'écrase pas les doigts. Une poignée ni trop forte ni trop molle ! Réglez votre pression sur celle de votre interlocuteur ;

- Elle se maintient pendant 2 à 3 secondes : pour établir le contact, tout en laissant sa liberté à l'autre.

- Un sourire gage de bonne ambiance, un bon regard, et  la précision pour qu’elle soit parfaitement perpendiculaire au sol  sont les compagnons indispensables d'une poignée de main sincère. Laissez parler votre cœur. Dites, dans votre poignée de main, que vous acceptez l'autre et que vous êtes content de le connaître... et le "contact" se fera.

Vous pouvez aussi, pour plus d'effet, joindre le mouvement au regard. Faites quelques pas en direction de la personne que vous regardez, étendez votre main, votre bras. Cela donnera de la vie et de la chaleur à votre présentation.

-   Le taux d’humidité et la température de la main doivent être régulés.

-   La distance est intéressante à analyser également : la main se détache du corps pour aller naturellement vers l’autre, l’avant-bras légèrement fléchi ? C’est signe de coopération contrairement à un bras tendu à l’extrême dans un geste sec qui traduit la volonté de garder ses distances ;

-   La durée doit être brève (quelques secondes c’est-à-dire deux ou trois secousses). Garder une main serrée longtemps est signe d’un tempérament plutôt possessif.

A éviter !

-   La poignée (casse-noix ) : Ce geste pourrait être interprété comme venant d’une personne au caractère rigide, agressif ou qui cherche à intimider l’autre.

-   La poignée (patte molle ) : caractéristique d’une personnalité effacée, manquant de confiance et sans énergie.

-   La poignée (courage, fuyons ! ) : une salutation où les mains se frôlent, dans un geste très fugace.

-   La poignée (moite) : la nervosité excessive entraînant une certaine moiteur, passez vos mains à l’eau froide, au talc ou gardez un mouchoir pour vous essuyez juste avant.

-  Les poignées de main des politiques :

1-Tout en serrant la main, la main gauche est posée sur l’épaule de l’interlocuteur ou sur son avant-bras.

2- Autre geste du même type : la main est enserrée entre les deux mains de l’autre personne, caractéristique, encore une fois, de la volonté de dominer.

A savoir :

Une poignée de main ferme peut montrer quelqu'un d'actif et de responsable mais qui ne saura pas forcément s'adapter rapidement aux imprévus.
Une poignée de main souple est plutôt signe d'adaptation rapide et de créativité, tandis qu'une poignée dure révèlera un tempérament rigide et colérique.
On dit aussi qu'une main chaude indique quelqu'un de généreux et qu'une main froide montre quelqu'un peu expressif sur le plan sentimental.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

la paume de la main permet de préciser certains traits de la personnalité :

----------------------------------------------------------------------------------

I- Les monts :


A) - le mont de Vénus: Traduit la qualité des forces vitales et amoureuses.
Large, bien formée, charnue : Forte personnalité, une forte sexualité et un grand enthousiasme accompagnés d'un sens artistique très poussé.
Plate et peu développée : Triste, un manque de vitalité, un manque de rayonnement et une santé souvent fragile.

B) - le mont de Jupiter: Détermine l'ambition, l'autorité et la sociabilité.
Très saillant : Certain orgueil et un certain arrivisme.
Proportionné : Equilibre, assurance, accointance à communiquer avec autrui.
Peu marqué : Effacement, le peu d'ambition, le manque de communication.

C) - le mont de Saturne: Détermine la concentration, la sagesse et les facultés à assumer des responsabilités.
Bien proportionné : Individu équilibré et sociable.
Insignifiant : Un être faible, et influençable.
Très marqué : Un individu inhibé par la peur et le pessimisme.

D) - le mont du Soleil: Détermine le sens artistique et le pouvoir d'imagination.
Peu marqué, Un être sachant profiter des bons moments de la vie mais restant effacé.
Bien marqué : Un être doué d'un certain sens artistique, rayonnant d'intelligence.
Trop marqué : Un individu qui aura tendance à privilégier le paraître à l'être.

E) - le mont de Mercure: Traduit des qualités de communicateur.
Bien marqué : Un être particulièrement perspicace.
Trop marqué : Quelqu'un de rusé, frisant la malhonnêteté,  trop plein d'énergie.
Insignifiant : Absence de réflexion, de réactivité et de confiance en soi.

F et G) - les monts de Mars: La détermination et le courage physique. Le mont inférieur, entre le mont de Jupiter et de Vénus, exprime la confiance en soi et le courage moral.
Bien marqués :  Sang froid et la détermination.
Trop développés : Impulsivité et violence.
H) - le mont de la Lune: Inconscient, le témoin révélateur de nos sentiments.
Bien développé : L’imagination, l'intuition et les émotions dominent.
Peu prononcé : Réalisme où la fantaisie n'a pas sa place.

 

I- Les doigts :


Le pouce, doigt de Vénus:

Le pouce est avant tout un indicateur des niveaux d'énergie.

L'index, doigt de Jupiter:

Il représente le besoin de réussir dans la vie, l'ambition, l'autorité.

Le majeur, doigt de Saturne:

Le majeur représente l'équilibre, le sens des responsabilités. Il mesure environ les ¾ de la paume.

L'annulaire, doigt d'Apollon:

Il va traduire les dons artistiques, qualifier notre émotivité, définir notre capacité à communiquer.

L'auriculaire, doigt de Mercure:

C'est le doigt des affaires et de la communication.
Les jointures:

Si elles sont bien marquées, noueuses, cela dénote une bonne capacité d'analyse.

Si elles sont lisses, elles dénotent de l'intuition et une certaine spontanéïté.

 

l'auriculaire possèdent trois phalanges:

La première phalange, attachée à la paume, est celle qui représente la plan matériel.
La seconde, appelée aussi phalangine, correspond au plan pratique.
La dernière, appelée phalangette, reflète l'esprit, le plan mental.

 

Le bout des doigts: L'étude de la forme de l'extrémité des doigts pourra compléter l'interprétation faite au niveau de la forme de la main et préciser encore le caractère.

A) Une extrémité ronde, dénotera de bonnes facultés d'adaptation dans tous les domaines et un parfait équilibre entre la raison et le cœur.
B) Une extrémité carrée, généralement appartenant à une main de terre, sera le signe de la rigueur, de l'ordre, de la stabilité, de la rationalité.
C) Une extrémité en forme de spatule,sera le signe de réalisme, d'assurance, de confiance en soi et d'énergie.
D) Une extrémité conique, appartenant généralement à une main de feu, dénotera un sens artistique poussé, de la créativité, de la vivacité.
E) Une extrémité pointue, souvent liée à une main d'eau, révèlera un sens aigu de l'intuition, de la sensibilité, de l'imagination.

 

Dans le prochain numéro :

I- Si le MBTI apporte déjà beaucoup sur le plan professionnel, la connaissance de soi qu'il induit est encore plus utile pour son propre développement personnel.

II- Success Insights : outil d'aide au développement du capital humain.







29/06/2012
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres