Des idées et des actions pour développer votre communication

Des idées et des actions pour développer  votre communication

Pourquoi Google n’est pas le meilleur moteur de recherche, et par quoi le remplacer?

 

Un moteur de recherche est une application web permettant de retrouver des ressources (pages web, articles de forums Usenet, images, vidéo, fichiers, etc.) associées à des mots quelconques. Certains sites web offrent un moteur de recherche comme principale fonctionnalité ; on appelle alors moteur de recherche le site lui-même (Google Video par exemple est un moteur de recherche vidéo).

Instrument de recherche sur le web constitué de « robots », encore appelés bots, spiders, crawlers ou agents qui parcourent les sites à intervalles réguliers et de façon automatique (sans intervention humaine, ce qui les distingue des annuaires) pour découvrir de nouvelles adresses (URL). Ils suivent les liens hypertextes (qui relient les pages les unes aux autres) rencontrés sur chaque page atteinte. Chaque page identifiée est alors indexée dans une base de données, accessible ensuite par les internautes à partir de mots-clés.

C'est par abus de langage qu'on appelle également moteurs de recherche des sites web proposant des annuaires de sites web : dans ce cas, ce sont des instruments de recherche élaborés par des personnes qui répertorient et classifient des sites web jugés dignes d'intérêt, et non des robots d'indexation — on peut citer par exemple Voilà et Yahoo!, etc.

Les moteurs de recherche ne s'appliquent pas qu'à Internet : certains moteurs sont des logiciels installés sur un ordinateur personnel. Ce sont des moteurs dits desktop qui combinent la recherche parmi les fichiers stockés sur le PC et la recherche parmi les sites Web — on peut citer par exemple Exalead Desktop, Google Desktop et Copernic Desktop Search, etc.

On trouve également des métamoteurs, c'est-à-dire des sites web où une même recherche est lancée simultanément sur plusieurs moteurs de recherche (les résultats étant ensuite fusionnés pour être présentés à l'internaute) — on peut citer Ixquick, Mamma, Kartoo, Seek.fr, Kelseek.fr, etc.

Principaux moteurs de recherche :

  • Google: 36 milliards de recherches mensuelles, soit 60 % des 61 milliards de recherches sur Internet en 2007 pour un milliard de visiteurs différents ;
  • Yahoo : 8,5 milliards, soit 14 % du total ;
  • Baidu : 3,3 milliards, soit 5,4 % du total, mais également 73 % du marché chinois (450 millions d'internautes) en 2011 ;
  • Yandex : 3,0 milliards, soit 4,9 % du total ;
  • Bing : 2,1 milliards de recherches, soit 3,4 %. Il est le remplaçant de Live Search, (Microsoft).

Méta-moteurs :

Les métamoteurs sont des outils de recherche qui interrogent non leur propre base de données, mais celles de plusieurs moteurs de recherche simultanément et affichent à l'internaute une synthèse pertinente.

Exemples :

 Seek.fr:Service de News, Toolbar, Optimisation du temps de recherche, ..

 Dogpile : Ce métamoteur fait tout ce que fait un métamoteur, il permet d’afficher les résultats provenant des Google, Yahoo! et Bing, pour chaque résultat.

  Lien direct : http://www.dogpile.com/info.dogpl/search/home.

 Ixquik : Ce métamoteur est francophone, affiche des résultats pertinents et protège vos informations.

 Lien direct : http://eu.ixquick.com/

 Findloo : Un métamoteur très sympa, permet l’accès à l’information dans les moteurs de recherche connus, par un seul clic ! Version Bêta…

 Lien direct : http://fr.findloo.com/fr/

 Soolve : Un métamoteur pas comme les autres, pour savoir ce que ne suggeste les moteurs de recherche, rapide et flexible ! Lien direct : http://soovle.com/

 Browser Advanced Finder : Ce métamoteur, contient tous les autres métamoteurs en un seul interface, il permet de chercher dans tous les moteurs de recherche traditionnels, Twitter, Digg. Permet de faire une recherche sur des images, vidéos et même fichiers !

 Lien direct : http://www.browsys.com/finder/

Multi-moteurs :

On désigne par multi-moteurs (ou plus rarement, « super moteur ») une page web proposant un ou plusieurs formulaires permettant d'interroger plusieurs moteurs.

Le choix d'un des moteurs peut se faire par bouton, bouton radio, onglet, liste déroulante ou autre.

Les premières pages de ce type recopiaient le code des formulaires de plusieurs moteurs. Avec l'apparition du JavaScript il est devenu possible de n'avoir plus qu'un seul formulaire. On peut citer par exemple Creative Commons Search, HooSeek, Ecosia, Hotbot de Lycos, ou PetiteAdresse.com/Search.

Moteurs verticaux :

On désigne par « moteurs verticaux » une page web ou un service multimédia qui propose une recherche spécialisée dans un domaine professionnel ou qui est particulièrement ciblé. Cet outil de recherche est spécialisé dans un secteur particulier, tel que les télécommunications, le droit, la biotechnologie, la finance (assurance) ou encore l'immobilier. Son fonctionnement général est basé sur une bases de données constituée à partir des bases de tous les sites spécialisés de l'activité ciblée.

Ce type de moteur est utilisé par les professionnels et ciblé sur le consommateur, avec le plus souvent une finalité économique qui dérive sur la géolocalisation.

On retrouve ainsi pour le grand public des annuaires, des comparateurs. Il en existe maintenant pour toutes les activités : immobilier, tourisme, emploi, automobile, loisirs, jeux.

Chaque moteur de recherche a son propre algorithme, et sa propre méthode de référencement. Voici dans l’image ci-dessous, un outil  permettant de savoir la différence entre les divers moteurs de recherche :



Dans l’exemple en haut, j’ai mit le mot clé “Informatique”, et s’est affichez des boules grises, et d’autres bleus. Ceux qui sont colorés en gris, sont les résultats qui appartiennent uniquement à un moteur de recherche parmi les deux, et pour les boules en bleu, ce sont les résultats se trouvant dans les deux moteurs de recherche (Yahoo! et Google). Et si on se met à calculer le pourcentage général pour plus d’autres mots clés, on constatera que seulement 10% des résultats sont les mêmes entre ces deux moteurs en-dessus, et que le reste n’est fourni que par l’un des moteurs.

 Un méta moteur, c’est un multi-moteur permettant à l’internaute d’accéder à plusieurs résultats provenant de plusieurs moteurs de recherche dans une seule interface. Ce dernier permet d’accéder aux 10% dont je vous ai parlé en haut, et donc toucher tout le web ! Et comme vous le savez, le méta moteur élimine les résultats similaires et met en place un seul résultat.

 

 

Faut-il arrêter d’utiliser Google? Non. Je suis moi-même un utilisateur de Google… pour me divertir. Mais dès que je désire faire des recherches plus poussées, je commence systématiquement par un métamoteur.


 

 



12/07/2012 0 Poster un commentaire

Liens

Imprimer cet article