-----Des idées et des actions pour développer votre communication-----

-----Des idées et des actions pour développer  votre communication-----

Comment vaincre le trac?

 

La respiration est l'arme la plus précieuse pour le communicateur efficace. Qui dit «émettre un son» dit
obligatoirement «respirer» ! C'est ce souffle qui fait vibrer les cordes vocales, qui "porte" la voix, lui
donne de la puissance sans la fatiguer.
Pour communiquer efficacement, votre cerveau fournit un gros effort. Afin qu'il puisse fournir cet effort,
il faut le "nourrir", l'oxygéner ou, autrement dit, respirer ! Cela vous mettra aussi à l'abri du trou de
mémoire - en inspirant, vous trouverez l'Inspiration.
L'émotion et le stress créent des tensions dans notre corps. Une respiration abdominale régulière,
harmonieuse, procure une sensation de détente immédiate et apporte un meilleur contrôle de soi.
**La respiration la plus harmonieuse**
La respiration la plus bénéfique est la respiration abdominale, la respiration avec le ventre. Notre
diaphragme doit pouvoir faire son travail de piston librement.
- À l'inspiration, la coupole que forme le diaphragme s'abaisse et pousse les organes et les muscles du ventre vers le bas. Si notre ventre est détendu, il se gonfle sous l'effet de l'inspiration.
- À l'expiration, au contraire, le diaphragme s'élève et le ventre devient plat. Tout ce travail s'effectue sans effort, harmonieusement.
**Faites le point sur votre respiration**
Où en êtes-vous ? Pour en savoir plus :
- Installez-vous confortablement, défaites votre ceinture ou tout ce qui peut gêner votre respiration.
- Posez vos mains bien à plat sur votre bas ventre et commencez par vider vos poumons.
Après avoir expiré : inspirez - expirez calmement, doucement, sans forcer.
- Faites quelques respirations. Alors, avez-vous senti votre ventre se gonfler à l'inspiration et se dégonfler à l'expiration ? Oui ? Alors, tout va bien. 
Non ? Alors, pratiquez sans tarder les quelques exercices suivants :
1. Allongez vos mains sur le ventre, respirez !
Inspirez et expirez en vous servant des muscles du ventre. Poussez le ventre contre vos mains en inspirant - "collez" le ventre contre la colonne vertébrale en expirant. Cela développera une sensibilité plus forte à cette zone respiratoire.
2. Expirez, inspirez dans votre ventre (concentrez-vous sur votre respiration et servez-vous de votre imagination : voyez mentalement l'air qui rentre dans votre ventre.
Expirez en émettant le son maa» - ou «ooo».
Contrôlez le débit d'air et essayez, sans forcer, de prolonger votre expiration.
Variation : augmentez et diminuez le son émis.
3. Respirez comme les chiens (c'est la respiration de l'accouchement "sans douleur").
Rentrez et sortez énergiquement le ventre pour accompagner la respiration.
4. Debout, placez-vous le dos contre un mur.
Inspirez par le ventre, expirez en aplatissant le dos le plus possible contre le mur.
-> Entraînez-vous dès que vous en avez l'occasion : en marchant, en attendant un rendez-vous, dans votre voiture, le soir dans votre lit, avant de vous endormir. Ne forcez jamais, recherchez la détente et
le plaisir en respirant. Vous sentirez très vite les bienfaits de la respiration abdominale.

 

 

 

 



25/05/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres