-----Des idées et des actions pour développer votre communication-----

-----Des idées et des actions pour développer  votre communication-----

Comment prendre la parole à l'improviste n'importe où et dans n'importe quelle circonstance – avec succès?

 

Imaginez la prise de parole que vous craignez le plus...

Vous êtes en réunion, à un mariage, en famille,  voire à un enterrement, et tout à coup vous entendez : "Et maintenant, je passe  la parole à ... Mlle ASMAE !"

C'est le sursaut : votre respiration se raccourcit, vous sentez le poids du regard des autres sur vous, votre gorge se serre, votre cœur palpite...

Un vrai cauchemar.

Ne vous est-il pas arrivé en réunion  d'entendre votre voisin dire justement  la réponse que vous aviez en tête depuis un moment, sans pouvoir vous exprimer ?

Bien sûr, c'est lui, et non vous, qui reçoit la reconnaissance du patron et de vos collègues et tout ce qui va avec.

Comment chasser instantanément  cette peur de prendre la parole qui peut  aller jusqu'à vous  paralyser ?

Vous y découvrirez entre autres :

-  5 astuces pour démarrer facilement votre intervention

- L'élément indispensable pour captiver ceux qui vous écoutent, quels qu'ils soient

- Comment s'en sortir lorsqu'on vous pose une question embarrassante.

- Le moyen d'éviter à coup sûr de "répondre à côté" du sujet

- Le secret d'un orateur professionnel pour avoir toujours quelque chose à dire, même si votre esprit semble "vide"

"Les 17 secrets de la prise de parole à l'improviste" sont comparables à l'aspirine et aux  pansements dans votre armoire à pharmacie : simples, efficaces et indispensables pour vous soulager à tout moment.

Comment prendre la parole à l'improviste ?

Vous ne vous y attendiez pas. Voilà que vous devez parler devant un groupe de personnes sans vous y être préparé, à l'improviste ! Pour vous entraîner à y faire face, voici un premier exercice  pratiqué seul ou en groupe.

- Levez-vous ! Votre seul objectif : parler à haute voix pendant une minute ! Peu importe le sujet, parlez de la couleur des murs de la pièce dans laquelle vous vous trouvez, décrivez les objets qui s'y trouvent, les personnes, leurs vêtements. Tous les sujets sont les bienvenus.

- Parlez, sans vous arrêter... Si vous faites un trop long silence, vous avez perdu. Recommencez ! (si vous vous entraînez en groupe, vous perdez votre tour c'est au suivant de jouer !). Allongez le temps de parole à 2 minutes.

- Prenez un objet, n'importe lequel, ce qui vous tombe sous la main. Pendant une minute,  trouvez tous les avantages de cet objet : il est élégant parce qu'il est noir, sa plume extrêmement  fine permet d'écrire petit mais, malgré tout, lisiblement ne vous arrêtez pas de parler à haute voix.

- Au bout d'une minute, sans transition, changez de position mentale : décrivez tous les désavantages de ce même objet. Prenez le contrepied de ce que vous avez dit précédemment : ce stylo noir est triste, il a une plume beaucoup trop fine pour bien  écrire...

- Enchaînez les idées sans jamais faire de silence. Prolongez les temps de parole pour et contre.

- Faites le même exercice avec des idées plus abstraites. Trouvez des arguments pour le nucléaire, contre le nucléaire, la peine de mort, la limitation de la vitesse, etc. Peu importe votre opinion réelle. Il s'agit d'un exercice, d'une véritable gymnastique mentale.

Pour faire ces exercices, faites-vous confiance.

Détendez-vous et vous ferez l'expérience que, plus on est détendu, mieux les idées viennent. Plus vous vous entraînez, plus l'enchaînement des idées devient facile.

Le meilleur entraînement à la prise de parole à l'improviste est la pratique. Plus vous saisissez les occasions de vous exprimer devant un groupe, plus vous vous sentirez à l'aise dans n'importe quelle situation d'expression.

 

Si l'on vous demande de prendre la parole :

- Prenez tout votre temps pour rassembler vos idées. Pensez immédiatement à votre conclusion :

Où est-ce que je veux en venir ? Cela vous aidera à rassembler vos idées dans ce sens. Si vous  le pouvez, notez quelques mots clés.

- Exprimez-vous avec assurance. Si l'on vous invite à prendre la parole, c'est que vous avez quelque chose à dire. Les autres vous font confiance, pourquoi pas vous ?

- Parlez avec naturel. Faites des phrases courtes, sinon vous risquez de perdre le fil.

Utilisez des mots simples. Vous avez tout votre temps : parlez lentement, faites des pauses. Cela vous permettra de remettre vos idées en place pour la suite.

- Utilisez des exemples concrets, des histoires pour illustrer votre communication.

- On n'attend pas de vous un long discours. Soyez bref et concis. Sachez-vous arrêter à temps. Mieux vaut être trop court que d'ennuyer les gens !

- N'oubliez jamais que, quand vous prenez la parole au pied levé, vous bénéficiez de la bienveillance du public. Soyez enthousiaste et  tourné vers les autres, la partie sera gagnée !



21/06/2012
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres