-----Des idées et des actions pour développer votre communication-----

-----Des idées et des actions pour développer  votre communication-----

Comment faire participer vos auditeurs

Auditeurs?

Celui qui écoute:

 

  • Un auditeur désigne une personne qui écoute d'autres personnes soit de vive voix, soit à distance par l'intermédiaire d'un récepteur (radio, téléphone) et éventuellement par passion.
  • Un auditeur, une personne qui est admise à suivre une session de formation dans certains instituts spécialisés; un auditeur libre est celui qui est admis à suivre des cours, le plus souvent d'enseignement supérieur, sans passer d'examens ou de concours de sortie afin d'obtenir un diplôme.
  • Un auditeur désigne, en musique classique, l'un des trois "pôles" du phénomène musical (compositeur, interprète, auditeur).
  • Un auditeur (sanskrit : shravaka), enfin, s'applique à celui qui a reçu et mis en pratique les enseignements philosophiques du Bouddha. Équivalent du sanskrit bhikkhu, moine mendiant.

 

Celui qui contrôle:

 

Le terme auditeur est utilisé pour désigner une personne exerçant la pratique de l'audit. Ce sens (du latin "audire", entendre) vient de la Rome antique (via le Moyen Âge, cf. titres des controleurs de la Curia Regis). Le controle des gouverneurs de province se faisait entre autres par l'audition du gouverneur, ou il devait repondre de sa gestion.

 


Comment  faire participer vos auditeurs:

Un des moyens très efficaces pour activer et faire participer vos auditeurs, c'est de leur poser une question et de leur demander de lever la main.

Par exemple, en disant :              

"Qui a déjà fait cette expérience ?

"Qui, parmi vous,... ?"

"Combien d'entre vous... ?"

"...Levez la main !"

Méfiez-vous des quelques erreurs que, même des orateurs chevronnés, font fréquemment et, appliquez-vous à suivre ces conseils :

- Ne l'utilisez pas trop souvent. Cela ne doit pas  devenir une manie mais, réellement servir à

quelque chose. Si vous l'utilisez sans raison  valable, votre audience le sent et refuse

instinctivement  de participer.

- Levez le bras vous-même. Tout de suite après  avoir posé votre question,  votre bras doit se

lever. C'est vous, par l'exemple, qui déclenche le mouvement général.

- Dites, à voix haute, combien vous voyez de mains  levées : "Les 3/4 d'entre vous... une trentaine de personnes...". C'est une façon de reconnaître  et de remercier tous ceux qui ont ainsi participé activement. (Et si votre conférence est enregistrée, cela permettra à la personne qui écoute la cassette, de connaître le résultat.)

- Souvenez-vous que rester assis et écouter un orateur demande beaucoup de patience.

Entraînez-vous à rendre vos auditeurs  participants actifs. Au début, il faut un peu de courage, mais, très vite, vous allez vous rendre compte combien cela peut être utile et agréable.

Comment relancer l'intérêt de vos auditeurs ?

Pour capter l'attention de vos auditeurs, utilisez des "relances".

En voici quelques-unes :

      - "Pourquoi ?

      - Comment ?

      - Qui a fait cela ?

      - De quelle façon ?

      - Mais ce n'est pas tout..

      - Il y a beaucoup mieux encore...

      - Maintenant, vous devez savoir plusieurs choses...

      - C'est déjà beaucoup ?

      - Attendez un peu, le meilleur reste à venir...

      - Maintenant - et c'est le plus important...

      - Et vous allez voir pourquoi...

      - Vous vous demandez peut-être

      - Comme vous le savez sans doute...

      - Voici la réponse... ",  etc.

À vous de monter votre propre collection de relances et de les intégrer dans vos communications.

 

Remerciement:

 

 

 

Merci à tous mes amis de Linkedln Groups, Comme promis je vais envoyer à tous les participants dont plusieurs non cités ici mon ebook de 300 articles en communication efficace et un ebook de 500 proverbes.

LinkedIn Groups

Merci à Frédéric et à Elhassane!
Ce sont de telles discussions qui me démontrent une fois de plus tous les avantages de faire parti d'une communauté virtuelle. Le sujet est pertinent, bien traité et instructif....
Posted by Normand Toupin

 

LinkedIn Groups

Merci à Frédéric et à Elhassane
Nous tenons les clés du référencement. Les recherches de Elhassane sont poussées. Mais il est vrai que par habitude ou par facilité, nous utilisons presque systématiquement google pour des recherches. A présent je vais élargir les possibilités.
Posted by Hélène Morvan de Verneuil

 

LinkedIn Groups

 

Merci Frédéric pour votre article très clair et très concis, et Elhassane pour votre commentaire très intéressant, présentant d'autres solutions de recherche sur le web.

Bien sûr Google n'est pas le seul moteur et peut-être pas le meilleur. Mais c'est quand même le plus utilisé. Donc il est intéressant d'y être bien placé.

Par ailleurs, il est évident que personne ne peut garantir un positionnement dans la première page de Google. Mais je pense que les 7 conseils de Frédéric ne peuvent qu'aider à s'en rapprocher.

Et, à mon avis, le premier conseil est le plus pertinent, car même si l'algorythme de Google évolue constamment et reste très mystérieux, il n'en reste pas moins que Google, indubitablement privilégie le contenu.
Il ne suffit pas d'être un bon développeur ou un as du référencement, pour réussir à bien positionner un site. Il faut avant tout que son contenu soit intéressant, et que son architecture soit bien conçue dans l'intérêt de l'utilisateur cible.
Posted by Pierre Courtejoie

 

LinkedIn Groups

Merci pour cet article. Bien sûr, Google n'est pas la panacée et les résultats qu'il renvoie sont de moins en moins fiables, surtout lorsqu'on sait que les résultats renvoyés peuvent être très différents d'un ordinateur à l'autre, et ce, même derrière la même adresse IP ! Cependant, et c'est la loi du plus grand nombre, tant que Google sera utilisé par plus de 90% des internautes, nous voilà bien obligés d'en passer par ses fourches caudines (pour ceux qui travaillent le référencement en tout cas)...
Merci @Elhassane Marzoug pour sa liste de Meta moteurs, qui peuvent se révéler fort utiles.
Posted by Pascale Varenne

 

 

 

 

LinkedIn Groups

 

 

Merci à Frédéric et à Elhassane
Nous tenons les clés du référencement. Les recherches de Elhassane sont poussées. Mais il est vrai que par habitude ou par facilité, nous utilisons presque systématiquement google pour des recherches. A présent je vais élargir les possibilités.
Posted by Hélène Morvan de Verneuil

 

 

LinkedIn Groups

 

 

Commentaire intéressant mais l'important je pense pour un référencement efficace (et rendre une offre visible) est d'imaginer comment les internautes que l'on vise vont se comporter et là Google est souvent incontournable !
Posted by Erwan Maizy

 

 

 

LinkedIn Groups

 

 

Bjr Elhassane Marzoug, j'ai trouve le commentaire intéressant et comme Charles, je souhaiterais être coache
Posted by Rudy James GANSEY

 

 

LinkedIn Groups

 

 

C'est très instructif, le commentaire @ Elhassane, merci.
Posted by Lotfi Boudjenah

 

 

LinkedIn Groups

 

 

Elhassane merci pour cette analyse détaillée ;)
Posted by Hatem Ben Ayed

 

 

 



16/08/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres