-----Des idées et des actions pour développer votre communication-----

-----Des idées et des actions pour développer  votre communication-----

Améliorez votre image en prenant la parole

Voici 4 conseils pour tirer parti de vos prises de paroles
  et soigner votre image et, en même temps, celle de votre
  entreprise.

  1. Si vous êtes invité à prendre la parole lors d'une
  conférence, d'un séminaire, ou invité simplement
  à la table des orateurs pour répondre à des questions,
  assurez-vous que le nom de votre société et le vôtre
  soient bien en vue.

  Imaginez que vous soyez filmé par une caméra de
  télévision, que vous soyez photographié.
  Quelle formidable occasion de perdue pour vos relations
  publiques, si votre nom ne figure nulle part !
  En revanche, si votre nom et celui de votre société,
  ou son logo, figurent en toutes lettres, cela vous offre
  une bonne occasion de publicité gratuite.

  2. Les hôtels ou lieux de réunions cherchent toujours à
  se faire de la publicité gratuite. À la place du
  prospectus de l'hôtel, mettez le vôtre; à la place de
  la photo de l'établissement ou du sigle de la chaîne,
  mettez une affiche de votre entreprise. Vous êtes là
  pour faire votre publicité, pas celle d'un autre.

  3. Vous organisez un séminaire, une réunion, pendant
  lesquels les organisateurs remettent aux participants
  des dossiers avec des feuilles blanches et des stylos.
  Les hôtels les distribuent souvent généreusement
  à chaque place. Leur nom est écrit en long et en large.
  Remplacez ces dossiers et ces stylos par les vôtres.
  C'est le nom de votre organisation qui doit rester gravé
  dans la mémoire des participants.

  4. Agissez toujours avec tact, en respectant les règles
  de la politesse. Si vous êtes invité, mettez-vous d'accord
  avec votre hôte. Ne le prenez pas au dépourvu, ne le
  mettez pas devant le fait accompli, cela pourrait alors
  se retourner contre vous et donner une bien mauvaise image
  de vous-même et de votre entreprise.


--------------------------------------------------------------------------------------------

5 excellentes réparties face à l'objection : "C'EST TROP CHER"

--------------------------------------------------------------------------------------------

 

 1. Fractionnez votre prix

  Un vendeur de pelleteuses :
  "Ce modèle ne vous coûtera que 32 centimes
   par mètre cube de terre enlevée".

  Le vendeur de la présente newsletter :
  "Moins d'un euro par idée".

  Un représentant de photocopieuses :
  "Chaque copie vous coûtera moins de 5 centimes..."


  2. Jouez sur les conditions de paiement

  Paiement en 3 fois, crédit sur X mois, essai initial
  gratuit, location qui peut se transformer en
  location-vente...


  3. Prouvez que cela coûte plus cher de ne pas acheter

  Montrez les économies possibles et le fait que le prix
  est inférieur aux économies réalisées.


  4. Comparez avec un produit plus cher

  "Si vous deviez réunir vous-même toute cette information,
  cela vous coûterait des millions..."
  "Un séminaire sur le même sujet coûte plus de 1.500 euros..."


  5. Relativisez le prix

  "60 euros, c'est le prix d'un plein d'essence, et regardez
  tout ce que vous aurez pour cela :..."
  "Avec ce crédit, cela vous coûtera 2 euros par jour,
  moins cher qu'un paquet de cigarettes..."
  "Pour le prix d'un timbre par jour, vous aurez..."


-----------------------------------------------------------

Comment conclure facilement vos ventes

-----------------------------------------------------------

 

Connaissez-vous la "conclusion de supposition" ?

  L'idée est de ne pas attendre la commande, mais de poser
  une question dont la réponse sous-entend que l'accord
  est donné.

  En d'autres termes, vous ne demandez pas au prospect
  s'il achète, mais quel modèle il choisit, comment
  il veut sa livraison, quels moyens de paiement, etc.

  Comme c'est facile à faire, vous avez plus d'assurance,
  et la vente s'en porte mieux.

  Attendez pour conclure un "signal d'achat" tel qu'une
  question sur le fonctionnement, le prix, etc.

  Il est préférable d'assortir la conclusion de supposition
  d'une remarque positive ou d'un compliment et
  d'ajouter un bénéfice.

  Par exemple :

  "Oui, on peut en faire un métier, votre remarque
  est judicieuse, et le revenu moyen d'un copywriter
  dépasse les 30.000 euros par an".

  "Quelle formule de paiement préférez-vous ?"

  "Vous avez raison de poser cette question, Monsieur Duval,
  la garantie est à la fois une preuve de sérieux et
  une économie importante. Nos télécopieurs sont garantis
  2 ans, pièces et main-d'oeuvre. Vous n'aurez donc aucun
  souci à vous faire, et aucune facture de réparation.
  Quelle date de livraison vous convient le mieux ?"



12/10/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres